Équipement tactique pour les professionnels et les particuliers

fleche   Retour à la page des guides 

Le Camouflage militaire

 

Le camouflage est une méthode de dissimulation qui permet de se fondre avec son environnement. Dans le domaine militaire, le camouflage est utilisé de différentes manières, pour dissimuler à la vue de l'ennemi du matériel, des véhicules ou du personnel militaire. Depuis la première guerre mondiale, les techniques de camouflages ont évoluées, et diffère suivant les différents pays et armées. Aujourd'hui, avec l'évolution des armes, l'augmentation de leur portée et de leur cadence de tir, la dissimulation est devenu une nécessité pour protéger le soldat. Le camouflage est la technique la plus sûre lorsqu'il s'agit de contrer une menace ou mettre fin à une traque. Effectivement, même si d'autres actions comme la fuite ou la défense sont possible, le camouflage permet au soldat de garder ses forces, mais aussi de s'adapter à l'évolution de la menace et de prendre un temps pour la réflexion. Entre autre chose, elle peut permettre d'éviter le danger au lieu de le fuir ou d'y faire face.

Même si aujourd'hui, avec l'utilisation des nouvelles technologies comme la vision infrarouge, les radars, détection acoustique ou thermique, le camouflage est rendu moins opérant, son utilisation reste de vigueur et est toujours fortement préconisé.

 

Les grandes familles de camouflage


1. Camouflage à forme brisée

 

Héritier du camouflage des casques allemands et des tenues des camoufleurs français, il est composé de deux, trois ou quatre couleurs. Ce sont de grandes taches ou coups de pinceaux qui sont appliqués sur un tissu déjà coloré.

Ce motif a pour avantage de casser les formes. Très efficace de loin ou contre les reconnaissances aériennes, il a pour défaut d'augmenter le contraste et d'être inefficace à courte distance.

Camouflage CE ou Centre Europe
Camouflage français zones tempérées

 camouflage centre europe
M81 Woodland
Adopté en 1981, il est jusqu'en 2004 le camouflage de base de l'armée américaine

 m81 woodlan 
Desert 6 couleurs
Littéralement appelé "éclats de cailloux". Un des rares motifs de camouflage à 6 couleurs,
utilisé par l'armée US lors de la guerre du Golfe, qui en deviendra l'un des symboles.

 desert 6 couleurs 
DPM
Disruptive Pattern Material - Ancien camouflage britannique centre-Europe

 Disruptive Pattern Material DPM 
FELIN
Camouflage français (non retenu) conçu pour le projet FELIN.

 felin 

 

2. Camouflage numérique / Flecktarn

 

Camouflage Numérique

Ce type camouflage à pois intéressa l'armée américaine et de nombreux tests, durant les années 1970 s'orientèrent vers des versions à forme carrée ou rectangulaire.

C'est seulement dans les années 2000 que l'armée canadienne mit au point le premier Camouflage numérique, le DCamC (Dessin de camouflage canadien) , assisté par informatique, ce camouflage utilise des synthèses d'images satellite ; il reprend l'idée des points des Waffen-SS. Il est officiellement en service en 2001 et est décliné en versions aride DCamC régions arides (RA) et arctique.

L'armée US n'est pas en reste et chaque corps développe son propre digital.

  • L'US Marine Corps adopte le MARPAT (MARines PATtern), camouflage pixélisé multicolore, comme son homologue canadien.
  • L'US Army l'Universal Camouflage Pattern (UCP) alias ARPAT (ARmy PATtern), camouflage bicolore adapté à tous les types de terrain.
  • L'US Air Force l'Airman Battle Uniform (ABU)
  • L'US Navy le Navy Working Uniform (NWUs)

 

DCamC
Camouflage officiel de l'armée canadienne. Quatre versions : tempérée, aride, arctique et urbain

 DCamC 
MARPAT
Camouflage officiel de l'United States Marine Corps

 MARPAT 
ARPAT
Camouflage de l'US Army. Motif et couleurs uniques, utilise 3 couleurs différentes
dont 2 teintes de vert dit Foliage Green. Depuis 2009 existe en 6 versions.

 arpat 

 

Flecktarn

En 1937, les Waffen-SS décidèrent, sous l'impulsion d'Heinrich Himmler, de renouer avec le culte du « chasseur/soldat » et de développer un camouflage qui les rapprocherait de la forêt en les distinguant de l'armée régulière. C'est ainsi que Brandt and Schick's développe en décembre 1937 un motif qui rompt avec la technique de brisure. Ce motif est appelé « motif d'arbre », il est composé de petites taches et de formes rappelant les feuilles. Testé sur le champ de bataille, il fut un succès, réduisant de 15 % les engagements adverses. Il fut amélioré, pour obtenir en 1944 le camouflage de type Erbsenmuster ou « petit pois », seulement composé d'un assemblage quadricolore de petites taches rappelant le pelage des félins.

Les Américains s'inspirèrent de ce type de camouflage mais ne l'utilisèrent que sur le front Pacifique afin d'éviter les confusions avec leurs adversaires nazis.

Durant la guerre froide, l'armée de l'Allemagne de l'Ouest continua d'exploiter ce type de camouflage « petit pois » ou « léopard ».

C'est en 1990 que l'armée allemande reconstituée utilise le camouflage de type flecktarn, décliné également en version désert Wüstentarn.

 

3. Camouflage commerciaux

 

Le MultiCam

Le MultiCam est un camouflage hexa-chromique, il fut en concurrence avec le camouflage UCP (Universal Camouflage Pattern) pour remplacer les stocks de l'US army. Développé par la société Crye Precision, il a la particularité d'être tout terrain. Utilisé au départ par certaines forces spéciales de l'United States Special Operations Command, il est très prisé par les employés des sociétés militaires privées en particulier la fameuse Blackwater Worldwide, avec qui Crye Precision a développé une ligne d'équipement. Il reprend et fusionne l'idée du camouflage brisé et du camouflage à pois. Il est en dotation depuis septembre 2009 sur le théâtre extérieur de la Guerre d'Afghanistan pour des forces de l'US Army. En février 2010, on annonce qu'il sera adopté par la totalité des forces de l'US Army dans ce pays.

multicam pattern

 

Le Multi-Terrain Pattern

La société Crye Precision a développé avec l'armée britannique un nouveau camouflage le MTP très proche du MultiCam.

MTP

 

 

fleche   Retour à la page des guides